Alerte infos :

Actualité

Le ministre GNAMIEN Konan explique les critères d'orientation des bacheliers aux fondateurs de grandes écoles.

Après s'être répandu dans la presse pour exprimer son mécontentement, un collectif de fondateurs de grandes écoles, se réclamant de l'UPESUP et du RESUP, conduit par Memel Charles et Julien DJEGBA, a rencontré le Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, M. GNAMIEN Konan, le 22 décembre 2015, à son cabinet. Cette rencontre fait suite à la proclamation des orientations des bacheliers 2015 dans les grandes écoles de côte d’ivoire. Un processus qui a donné la latitude aux étudiants de choisir eux-mêmes l’école et la filière pour leur formation supérieure. Ainsi, après les choix des étudiants, sur 228 écoles, seulement 44 ont reçu 80% des choix des bacheliers, soit 19% ; 76 écoles ont reçu de 0 à 10 choix des bacheliers soit 33,33% (le tiers du nombre d’écoles) ; 37 écoles autres ont reçu choix des bacheliers, soit 16%. Les écoles qui ont reçu moins de 10 étudiants, ont vu cet effectif leur être retiré du fait qu’il ne peut constituer une classe. C’est ce qui explique que certains bacheliers affirment avoir choisi un établissement et qu’ils soient orientés ailleurs. Toutefois, des erreurs administratives ont fait que des bacheliers ont été orientés dans des filières qui n’existent pas ou plus dans certains établissements. Des erreurs dues à un défaut de mise à jour des bases de données. C’est pourquoi, ils seront simplement retirés de ces établissements et réaffectés dans des établissements où ces filières existent..